PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

5 de nos provinces sont actuellement  touchées par le Coronavirus notamment  les provinces de Kinshasa, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Kwilu et de l'Ituri.
La ville de Beni de nouveau frappée par le Coronavirus (1 cas)
Nous enregistrons à ce jour un cumul de 183 cas testés positifs au Coronavirus en RDC. (INRB)
Publié le 03-10-2019 à 13:07:54 Actu Politique

RDC : Le ministre du portefeuille n'a pas le droit d'annuler la révocation du DG de la MIBA (Député Éric Ngalula) Partager

Le député national Éric Ngalula Ilunga s'est insurgé contre la position du ministre du Portefeuille Clément Kuete qui a qualifié "d'irrégulière" la révocation du directeur général de la MIBA.Pour l'élu de la circonscription électorale de Lupatapata dans la province du Kasaï Oriental, le ministre n'a pas le droit de suspendre la révocation dudit directeur."Le ministre du portefeuille n’a pas le droit de suspendre la révocation du DG de la MIBA. La MIBA est une société mixte comprenant l’État Congolais et la Sibeka, tout le monde le sait. Le conseil d’administration peut nommer et révoquer le P.C.A, le DG et le DGA s’il y a des raisons valables", a dit Éric Ngalula Ilunga à 7SUR7.CD ce jeudi 3 octobre 2019. En outre, Éric Ngalula, cadre de l'Union pour la Démocratie et le Progrès Social, (UDPS), note que depuis 2018 la production est quasiment à "l’arrêt malgré les 5 millions de la Gecamines reçus l’année dernière". "Les résultats ne sont pas satisfaisants. Que le ministre du portefeuille ne se fasse pas influencer par quelqu’un qui doit à la MIBA et qui est toujours agité", dit-il. Dans la foulée, l'élu de Lupatapata révèle le vrai problème qui est à la base de la révocation du directeur général."Le véritable problème est que le fameux directeur général voulait faire vendre un diamant de couleur appartenant à la MIBA et le conseil d’administration s’y est opposé. Changeons des mentalités car le pouvoir a déjà changé", conclut Éric Ngalula Ilunga.Pour rappel, le 16 mai dernier le député national Éric Ngalula Ilunga avait, dans une interview à 7SUR7.CD, appelé au changement des dirigeants de la Minière de Bakwanga, (MIBA). Pour relancer cette société minière, l'élu de Lupatapata avait estimé qu'il existe un certain nombre de préalables dont le changement du comité de gestion et des administrateurs, et la motivation du personnel. 7sur7.cd

Lu par: 374 Personnes



7sur7.cd

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Restez chez vous
Covid-19