PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

La cour constitutionnelle vient de  confirmer la décision de l'assemblée provinciale du Kongo Central ce dimanche  31 mai. Le gouverneur ATU et toutes son équipes sont tenus de démissionner .
La pandémie de la Covid-19 désormais dans 14 province de la République Démocratique du Congo  
Nous enregistrons à ce jour un cumul de 7122 cas testés positifs au Coronavirus en RDC. (INRB)

Fin avril, le Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba a saisi les bureaux du Sénat et de l’Assemblée nationale pour leur signifier l’impossibilité de maintenir le budget de 11 milliards de dollars initialement annoncé (image d'illustration). P. Mulegwa/RFI

Publié le 27-06-2020 à 08:58:55 Actu Politique

RDC: pas de collectif budgétaire attendu avant septembre

Fin avril, le Premier ministre congolais Sylvestre Ilunga Ilunkamba avait saisi les bureaux du Sénat et de l’Assemblée nationale pour leur signifier l’impossibilité de maintenir le budget historiquement haut de 11 milliards de dollars qui avait été retenu en raison de la pandémie de coronavirus. Il était donc urgent de présenter un collectif budgétaire, soit une loi des finances rectificative. Plus de trois mois après, il est toujours en cours d’élaboration et, selon les sources gouvernementales, il ne pourra finalement être déposé qu’à la session parlementaire de septembre.

Selon le gouvernement, le travail d’élaboration du collectif budgétaire n’est pas fini. A ce stade, il a été demandé à chaque ministre de présenter ses prévisions pour avancer sur des hypothèses. Des projections ont été faites, mais aucune décision n’a été prise, « parce que le travail est encore en cours », a confié une source du ministère de budget.

La phase de collecte et d’analyse des données n’est pas terminée, ajoutent d’autres sources au sein du même ministère. D’ailleurs, ce n’est que cette semaine que les régies financières ont présenté devant la commission économique du gouvernement l’état de la mobilisation des recettes. Elles ont en particulier évoqué les difficultés qu’elles rencontrent suite aux effets de la crise du coronavirus.

Pour certains activistes, le gouvernement n’est pas pressé de présenter cette loi des finances rectificative qui obligerait toutes les institutions à réduire leur train de vie. Faux, rétorquent les sources gouvernementales qui insistent sur les préalables qui ne seraient pas tous réunis

Lu par: 147 Personnes



Rfi

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Restez chez vous
Covid-19