PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

La revue africaine d'environnement  et d'agriculture procédera à la publication d un nouveau numéro ce 24 décembre 2021

Publié le 15-03-2023 à 10:19:40 Actu Politique

Tribune : Probable report des élections et organisation d'une transition, la CENI est-elle complice ?

En 2018, les conséquences du report des élections ont été catastrophiques aux conséquences désastreuses. Nous avons assisté à la désacralisation des églises, des innocents tués (Thérèse Kapagama, etc.), des combattants de l'UDPS tués à la permanence de leur parti d'autres pendant les manifestations, les défenseurs des droits de l'homme et journalistes arrêtés ou tués, les libertés individuelles et collectives violées, bref le pays a payé le prix le plus élevé pour obtenir l'alternance démocratique de 2019.

Le Secrétaire Général de l'UDPS Monsieur Augustin Kabuya, a déclaré haut et fort que les élections doivent absolument être organisées en décembre 2023 et cela est non négociable, aucun report ne sera toléré et l'UDPS entant que parti qui a combattu toutes formes de non respect des lois, cela, était en même temps considéré par le peuple comme un avertissement à la fois aux responsables du gouvernement et de la CENI.

Le fait pour le bureau de la CENI dirigé par Monsieur Kadima de refuser de mettre en place une nouvelle administration au sein de la centrale électorale en vue de rassurer tous les partenaires, montre à suffisance la volonté de ce bureau de jouer un mauvais jeu en faveur des gens qui tienent au report de élections à cause de leur impopularité et leur faible chance de gagner les scrutins.

Pour rappelle, les chefs d'antennes, les Secrétaires exécutifs provinciaux et beaucoup de Directeurs installés par le régime de 18 ans sont restés en place. Étant donné que le FCC se trouve aujourd'hui dans une logique de boycotter les prochaines élections, nous osons croire que ces agents pourrait saper le processus électoral. L'arrogance et l'orgueil qui caractérisent certains dirigeants actuels de la CENI ne sont pas de nature à faire avancer les choses dans le sens voulu par la loi et par le peuple.

Les caciques du régime passé en campagne déclarent :
1. Les élections n'auront pas lieu en décembre 2023, il y aura une transition de deux ans.
2. Le FCC contrôle le processus électoral, les chefs d'antennes, les SEP et beaucoup de directeurs techniques sont membres du PPRD et assurent qu'ils ne vont pas partir car ils ont mis l'argent en jeu pour le maintient de leurs membres à la ceni.
3. Les chefs de secteurs ne vont pas partir, ils vont jouer un rôle important pour que le PPRD continue à gouverner à l'arrière pays.

Lu par: 1253 Personnes



Top média plus

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Simon

Kadima joue le jeux des adversaires

Publié le 16-03-2023 à 20:58:03
Jeanne

Laisser Kadima tranquille, c'est Kabuya est sa bande de jouisseurs qui ne savent rien faire

Publié le 16-03-2023 à 20:51:01
Tade

Manques de légitimité, Tshilombo doit démissionner

Publié le 16-03-2023 à 20:45:11
Germain

Le régime de 18 ans n'empêche pas le changement des agents de la ceni. Faux fouillant

Publié le 16-03-2023 à 20:43:50
Germain

Guerre ou pas nous on veut le départ de Tshilombo

Publié le 16-03-2023 à 20:41:59
Junior

Kadima est un membre de l'UDPS donc il fait la volonté de l'UDPS

Publié le 16-03-2023 à 20:40:47
Aaron

C'est sont des ballons d'essai de l'UDPS, on connaît les joueurs et leurs jeux

Publié le 16-03-2023 à 20:37:39

Restez chez vous
Covid-19