PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579

5 de nos provinces sont actuellement  touchées par le Coronavirus notamment  les provinces de Kinshasa, du Nord-Kivu, du Sud-Kivu, du Kwilu et de l'Ituri.
La ville de Beni de nouveau frappée par le Coronavirus (1 cas)
Nous enregistrons à ce jour un cumul de 183 cas testés positifs au Coronavirus en RDC. (INRB)
Publié le 05-12-2019 à 10:03:45 Actu Politique

RDC-Réhabilitation Atou : Le 1er Ministre ouvre une action disciplinaire contre le VPM de l'Intérieur

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a, dans une correspondance datée du 5 décembre 2019 dont  consulté une copie adressée notamment au président de la République, ouvert une action disciplinaire contre  le vice-Premier ministre de l'Intérieur. Gilbert Kankonde. Gilbert Kankonde est sommé de lui fournir  à Sylvestre Ilunga Ilunkamba ''des explications dans le meilleur délai possible sur la réhabilitation du gouverneur du Kongo-Central ainsi que son adjoint''. Dans sa correspondance, le chef du gouvernement dit avoir appris avec surprise à la télévision la décision de Kankonde."Alors que je suivais les informations à la Télévision le 29 novembre, j'ai été surpris d'apprendre comme tous les spectateurs que vous avez levé la mesure de suspension qui frappait le gouverneur et vice-gouverneur de la province du Kongo-Central à la suite de leur comportement", a écrit le 1er ministre. Pour le chef du gouvernement, l'acte posé par le vice-Premier ministre de l'Intérieur a bafoué son autorité et porte atteinte à la cohésion de l'exécutif national. "Cet acte dans votre chef bafoue l'autorité du Premier ministre, nuit à l'unité et à la cohésion gouvernementale et énerve de surcroît l'ordonnance 17/24 du 10 juillet 2017 portant organisation et fonctionnement du gouvernement, modalités de collaboration entre le président de la République et le gouvernement, ainsi qu'entre les membres du gouvernement. Au terme de cette ordonnance, la cohérence de l'action du gouvernement est assurée par le premier ministre, il trace les orientations à suivre avec les autres membres du gouvernement, exerce l'arbitrage entre eux, surveille et coordonne leurs initiatives", renchérit Sylvestre Ilunga. Dans la foulée, le Premier ministre souligne qu'aucune décision de cette importance ne pouvait être prise sans son avis, "compte tenu de la gravité des faits commis par Atou Matubuana et Justin Luemba". C'est ainsi que le Premier ministre invite son ministre de l'intérieur à lui fournir des explications dans le meilleur délai possible sur sa décision.Le PM Ilunga évoque l'a position du FCC et de la justice. "Au-delà des exigences légales, l'orientation préalable du Premier ministre était d'autant plus requise que l'un des partenaires de la coalition au pouvoir à savoir le FCC avait publiquement désavoué le comportement du gouverneur et de son adjoint(...) et que le procureur près la Cour de Cassation avait ouvert un dossier pénal à charge des concernés et ceux, sans compter les diverses initiatives en cours au niveau de l'Assemblée provinciale du Kongo-Central. De ce qui précède, je vous demande de me fournir dans le meilleur délai, vos explications sur votre comportement", conclut Sylvestre Ilunga Ilunkamba. Il sied de rappeler que le Front Commun pour le Congo, (FCC), avait à travers un communiqué rendu public le 30 novembre dernier, exprimé son regret sur la réhabilitation du gouverneur du Kongo-Central et son adjoint par le VPM de l'Intérieur (membre de Cap pour le Changement du chef de l'État) et promis d'œuvrer dans le sens de doter la province précitée de nouveaux dirigeants "pétris des valeurs républicaines et Ne Kongo éprouvées". Quelques jours après, soit le 4 décembre, 24 députés provinciaux du FCC ont voté pour la destitution du gouverneur Atou Matubuana. Selon un député provincial qui s'est confié  et qui a requis l'anonymat, ces 24 députés ont été convoqués en catimini dans un hôtel de la place. Hier le VPM Kankonde a fait l'objet d'une agression au parlement. Deux députés du Kongo central lui ont reproché la réhabilitation de Atou Matubuana.

Lu par: 649 Personnes



7sur7.cd

PLACER VOS
ANNONCES ICI

CONTACTEZ NOUS
au +243 977 868 579




Commentaires par article

Prisca YEMBE

Ilukamba veut satisfaire les caprices de NEEMI et son FCC. Ce pays ne leurs appartient pour qu'il soit dirigé selon leurs humeurs

Publié le 06-12-2019 à 16:26:43
Anne MALONGA

Mon cher Yves Nkangu Qu'est ce que UDPS a avoir avec cette affaire? et pourquoi n'est pas réhabilité quelqu'un qui vous avez refusé qu'il soit poursuivi par le procureur général, donc il est accusé de quoi ou sinon il st coupable de quoi ? devrai-je dire

Publié le 06-12-2019 à 16:23:32
Jean claude

Mr yves nkangu, C'est seulement un haineux et méchant qui peut raisonner de la sorte,. Sur le plan politique, le VPM à agit conformément à la constitution. Au départ, le FCC protégeait Atou, en refusant une action judiciaire contre lui. Mais lorsque Atou à refusé d'exécuter les ordres de Nehemie, FCC à voulu le destituer en corrompt les députés provinciaux. FCC n'à rien de morale à nous apprendre, il a détruit ce pays pendant 18 ans avec un Rwandais au sommet du pays et des infiltrés. Attaquer Udps, c'est attaquer à la majorité de la population congolaise appauvri par les étrangers avec la complicité des congolais aigris et méchants, qui ne voyaient que leurs propres intérêts au lieu de l'intérêt de la population. Ne venez pas ici nous donner des leçons alors que la population congolaise vous a rejeté. Vous êtes des immoraux, voleurs, assassins, haineux, aigris, avec des abrutis professeurs qui sont en réalité des pro-fausseurs. Bo ko yanga noix!.

Publié le 06-12-2019 à 08:29:52
Yves Nkangu

Ce VPM doit être sanctionné sévèrement, il a montré ses limites dans la gestion des provinces. Aujourd'hui, la province du Kongo central est dans l'impasse indescriptible. Je confirme que le parti au pouvoir (UDPS), n'était pas préparé pour diriger le pays. Dans une matière aussi sensible comme telle, il aurait dû consulter tout le monde avant de prendre une telle decision. Nous jeunes du KC disons plus haut Non Non Non aux médiocres à la tête de notre province.

Publié le 05-12-2019 à 13:14:48

Restez chez vous
Covid-19